Les Youtubeurs ont-ils copié la télévision ? Trash soulève habilement la question, nous tentons d’y répondre.

0

Dans sa dernière vidéo, Trash soulève un sujet intéressant : Les Youtubeurs ont-ils copié la télévision ?

Sans entrer dans une grande dissertation pompeuse et barbante, nous nous sommes aussi interrogés. Mais la question posée en ces termes ne reflète pas vraiment l’origine des thématiques proposées par les YouTubeurs. La question serait donc plutôt : comment la télévision a-t-elle influencé les YouTubeurs ?

La question des générations

Aujourd’hui, être Youtubeu(se)r c’est avoir entre 18 et 35 ans en moyenne pour les 200 premières chaînes. (exit les chaînes pour enfants) Trois générations donc, les 80’s, les 90’s et les 00′. Ces 3 générations ont toutes été bercées par la télévision dans leur enfance par des programmes que Trash cite parfaitement bien. Des programmes qui ont marqué les esprits par leur contenu et leur originalité car à l’époque, internet n’était pas vraiment ce qu’il est aujourd’hui. C’est donc ces générations qui se sont imprégnées de cette “culture tv” et dont on retrouve les vestiges dans de nombreux concepts de chaînes YT.

Un influence positive

Fort heureusement, les Youtubeu(se)rs n’ont gardé que le meilleur de la TV. Plus haut, nous parlions des vestiges de la culture tv qui se retrouvent sur YouTube. Il s’agit en fait d’émissions disparues du petit écran auxquelles des YouTubeu(ses)res redonnent vie à leur façon. Les chaînes de vulgarisation illustrent parfaitement cet exemple avec “C’est pas sorcier”, pierre angulaire des programmes de vulgarisation aujourd’hui. A noter d’ailleurs que “c’est pas sorcier” est revenu à la vie avec un format web qui s’appelle L’esprit sorcier. Un second souffle rendu possible par la popularité de tels programmes sur le net et YouTube notamment.

Broadcast Yourself

Slogan de YouTube jusqu’en 2012 mais toujours à l’esprit des internautes, Broadcast Yourself (littéralement “diffusez-vous”) est un concept révolutionnaire. Proposer soi-même du contenu vidéo à la terre entière sans avoir à passer par la télévision. Alors évidement, cela donne aussi naissance à des chaînes qui n’ont pas lieu d’être, à du contenu douteux et à bien d’autres dérives. Mais comment diffuser un contenu qui n’est pas (un minimum) inspiré de la TV alors que cette dernière a régné sans partage pendant 80 ans ?!

Ce qui fait l’originalité et la popularité d’une chaîne YouTube (même inspirée de la TV) c’est son contenu mais aussi et surtout son propriétaire. Les internautes adhèrent certes au contenu diffusé, mais aussi à l’image que le YouTubeur renvoie de lui sur sa chaîne et sur les réseaux sociaux. Chacun propose du contenu avec une approche personnelle. Un concept que la télévision n’a jamais pu produire.

Trash donne un avis captivant et réaliste sur ce lien qui unit la télévision et les YouTubeurs. Un lien que l’on pourrait associer à la chanson de S.Gainsbourg : “je t’aime, moi non plus” mais en  version 2.0. Pour moi, les YouTubeurs n’ont pas “copié” la télévision. Cette dernière garde toutefois une empreinte assez prononcée dans le contenu proposé par les YouTubeurs.

Laisser un commentaire